Return to site

Interview de Salomé Tenenbaum, CEO de Vegg'up

Laurent Eskenazi : Bonjour Salomé Tenenbaum. Vous êtes la co-fondatrice et CEO de Vegg'up. Vegg'up c'est quoi ?

Salomé Tenebaum : Vegg'up c'est une jeune start-up que j'ai cofondée en mai 2017 avec mon associé Robin Lietard. Nous notre objectif c'est d'encourager les consommateurs à aller vers une alimentation plus responsable et plus végétale, parce que vous ne le savez peut-être pas mais pour produire une calorie de boeuf il faut jusqu'à 10 fois plus de terres et 16 fois plus d'eau que pour produire par exemple une calorie de protéines végétales. Donc l'alimentation végétale

permet vraiment de réduire son impact sur l'environnement et d'être en meilleure santé. Nous chez Vegg'up notre objectif c'est d'aider chacun à faire un pas vers l'alimentation végétale, mais avec une alimentation gourmande et saine. Nous avons lancé une application qui repose sur deux piliers : l'inspiration et l'information. Nous proposons des recommandations de recettes végétariennes et vegan personnalisée aux préférences de chacun, et des informations rédigées par des nutritionnistes spécialisée dans l'alimentation végétale.

LE : Quel est votre rôle dans l'entreprise exactement ?

ST : Nous sommes deux cofondateurs. Mon associé est CTO, donc il s'occupe de toute la partie technique, et moi je m'occupe à la fois de toute la partie communication et marketing : La définition de notre stratégie d'acquisitions et de notre stratégie de positionnement, de toute l'offre commerciale puisque on développe un modèle économique en BtoB. Et également de toute la partie administrative et financière.

LE : En quoi Vegg'up agit pour le climat ?

ST : Vegg'up agit pour le climat puisque l'alimentation végétale permet vraiment de réduire son

impact sur l'environnement. Pour vous donner une idée, l'industrie de l'élevage est responsable de 15% des émissions de gaz à effet serre dans le monde. C'est presque autant que l'industrie du transport c'est énorme. Réduire son empreinte carbone passe aussi par réduire sa consommation de viande. Aujourd'hui nos utilisateurs économisent par semaine l'équivalent de 20 allers retours Paris New York. La réduction de viande permet vraiment d'avoir une réduction de son empreinte

carbone et un comportement plus responsable.

LE : Quelle est la stratégie digitale de vegg'up ?

ST : Notre stratégie est totalement digitale puisque nous proposons une application mobile. Notre stratégie est à la fois de développer une application mobile à destination des consommateurs qui souhaitent réduire leur consommation de viande, d'animer notre communauté avec un groupe facebook et nos réseaux sociaux, et de développer des partenariats des marques et des influenceurs qui relaient notre initiative.

LE : Des succès récents à partager ou quelques chiffres ?

ST : Un gros succès c'est qu'on a passé la barre des 60 000 utilisateurs inscrits en moins d'un an et donc on a excédé nos prévisions pour l'année. On est très fiers de ce chiffre et de cette communauté qui grandit de jour en jour.

LE : Quels sont les prochains challenge où les projets pour Vegg'up ?

ST : Nous avons deux principaux challenges. Le premier est de développer notre communauté. Nous avons pour ambition d'atteindre 100 000 utilisateurs d'ici février et 400 000 d'ici à fin 2019 donc une croissance très importante de notre communauté. Et également de se focaliser sur une ou deux sources de revenus puisque aujourd'hui on développe différentes offres en BtoB, et on est encore en phase exploratoire donc nos prochain challenge c'est de se fixer sur une ou deux offres, une ou deux sources de revenus qui nous permettront de construire un modèle économique pérenne.

LE : Est ce que vous avez une anecdote ou un message à faire passer aux internautes ?

ST : Si on est seul à réduire sa consommation de viande on peut avoir l'impression d'être un peu une goutte d'eau dans l'océan. Et nous on est convaincus que la puissance du digital c'est de permettre à des communautés de se regrouper et d'avoir des impacts beaucoup plus importants ensembles.

LE : Salomé Tenenbaum, merci beaucoup pour votre disponibilité, et à bientôt pour une nouvelle interview.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly